aller au contenu

Ce site utilise des cookies. En acceptant les cookies vous pourrez bénéficier d’une expérience de navigation optimale.

plus
Voyages de groupes pour tous
 
Cette semaine nous avons 3 questions pour:
Philippe Heuschen, Client "Les Faucons Rouges"
 

Cette semaine nous avons 3 questions pour:


Philippe Heuschen, Client "Les Faucons Rouges"


 

Comment avez-vous découvert JEKA et depuis combien de temps voyagez-vous avec notre Asbl ?

"Les Faucons Rouges (un des 5 mouvements de jeunesse « foulard » reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles) ont découvert JEKA dans les années 80 avec la participation d’un premier groupe de jeunes issus de la commune de Trooz (entre Liège et Verviers).  Ce premier voyage s’est déroulé dans la vallée de la Lech en Autriche dans le petit village d’Elmen au pied de la Stablalm.  Au retour de ce groupe, nous sommes repartis avec une petite équipe d’animateurs en repérage dans toute la vallée à la découverte des activités réalisables dans la région.  A ce jour, j’ai coordonné 5 séjours en Autriche (groupes de 20 à 130 participants).  Nos groupes ont également participé à de nombreux séjours en Hongrie, en Tchéquie, en France et en Espagne.  Cet été, je repars vers l’Autriche."

Pourquoi aimez-vous voyager avec JEKA?

"Le camp, lieu d’apprentissage du « vivre ensemble » est une expérience grandeur nature de la solidarité et de la tolérance. Ce formidable outil de rassemblement et de découverte vise la promotion d’une qualité de vie collective en symbiose avec l’environnement humain, culturel et géographique qui l’accueille.

Contrairement à d’autres mouvements, chez les Faucons Rouges toutes les tranches d’âge peuvent partir ensemble vers l’étranger.  Nos groupes sont mixtes et les participants ont entre 6 et 15 ans.  La formule JEKA permet à l’équipe d’animation de se consacrer entièrement au projet pédagogique et aux animations car la logistique est organisée par JEKA (logement, déplacements, nourriture, animations spéciales, réservations…).  

Les Faucons Rouges, implantés dans des anciens quartiers industriels ont une attention particulière envers les enfants fragilisés.  A l’heure ou 1 enfant sur 4 vit sous le seuil de pauvreté en Wallonie, permettre à TOUS les enfants de partir en centre de vacances est une de nos priorités. Les tarifs pratiqués par JEKA sont un des éléments permettant la participation d’un plus grand nombre même si nous devons mettre en place d’autres systèmes de solidarité pour ne laisser personne sur le chemin !

Les parents sont particulièrement fiers d’offrir ce type de séjours à leurs enfants… « Ma fille a fait la descente du Danube en canoé », « Mon petit bout est à Barcelone »… "

Décrivez JEKA en un mot. Pourquoi ce choix ?

"SECURITE!"

"Pourquoi?
Quoi qu’il arrive nous savons qu’il y aura une oreille, un téléphone, un bureau 24H/24 pour résoudre un problème en chemin ou lors du séjour.
C’est ainsi notamment que notre groupe à été transféré des bords du Danube vers la France lors de graves inondations… C’est aussi l’équipe JEKA qui a parcouru 50 kilomètres pour réouvrir une pharmacie un dimanche soir pour donner suite à une épidémie de gastro (22 enfants concernés/30)."

Qu'est-ce que JEKA peut améliorer dans le futur afin d'aider encore mieux vos groupes ?

1. "Envisager les déplacements avec des sociétés d’autocar francophones (plus facile pour la communication et moins de kilomètres qu’un autocar venant du nord du pays) en évitant les « gros double deck de 90 places » car ce type de véhicule avec remorque tangue énormément (enfants et jeunes malades). Les temps de chargement et de déchargement sont particulièrement longs!"

2. "Offrir un GPS à Rachel, notre conseiller en voyages JEKA, afin de ne pas se tromper d'endroit lors d'une réunion ;-)"

Philippe Heuschen